• 24
    Fév

    Cette sénatrice veut supprimer des aménagements de peine pour les auteurs de violences conjugales

    http://www.avocat-steyer.fr/cette-senatrice-veut-supprimer-amenagements-de-peine-auteurs-de-violences-conjugales/
    Commentaires fermés sur Cette sénatrice veut supprimer des aménagements de peine pour les auteurs de violences conjugales

    Article de Claire Digiacomi du 22 février 2018, Huffingtonpost.

    Cette sénatrice veut supprimer des aménagements de peine pour les auteurs de violences conjugales

    Françoise Laborde présente ce jeudi une proposition de loi sur les violences conjugales. L’occasion de lancer un débat sociétal, mais aussi judiciaire.

    VIOLENCES CONJUGALES – Françoise Laborde n’a pas déposé sa proposition de loi. Elle l’a « commise », s’amuse-t-elle elle-même. Ce jeudi 22 février, la sénatrice de Haute-Garonne et plusieurs de ses collègues présentent au Sénat un texte pour le durcissement du régime d’aménagement des peines pour les auteurs de violences conjugales. S’il ne devrait pas être voté en l’état, la parlementaire entend bien ouvrir le débat.

     Le texte propose d’exclure les auteurs de violences conjugales de certaines possibilités d’aménagement ou d’exécution des peines prévues par la loi, « afin de les maintenir à une distance effective des victimes ». Concrètement, un homme condamné à 18 mois de prison pour non-assistance à personne en danger ne pourrait voir sa peine changée en un placement sous surveillance avec bracelet électronique, par exemple. « Les aménagements de peines qui sont décidés dans certains cas entraînent un sentiment de grande incompréhension chez les victimes et leurs familles », ainsi qu’un « sentiment d’impunité pour l’auteur de ces violences », plaide la sénatrice.

Les Commentaires sont fermés