• 23
    Oct

    Violence, femmes et Justice… Lettre ouverte à Barbara…

    http://www.avocat-steyer.fr/violence-femmes-justice/
    par
    Commentaires fermés sur Violence, femmes et Justice… Lettre ouverte à Barbara…

    Violence, femmes, Justice

    27 Septembre 2017.
    Lieu Unique. Nantes.

    Ce soir là, il ne pleuvait pas sur Nantes.

    Barbara était pourtant à mes côtés. Du train à l’hôtel.
    Je ne peux venir dans cette ville sans penser à vous Barbara.
    Vous qui avez accouru au chevet de votre père violeur et mourant.

    Vous qui êtes venu libérer votre aigle noir.

    Barbara, le soleil doux du mois de Septembre, m’a éclairé d’une triste nouvelle.

    Un procureur, homme des poursuites judiciaires, homme de l’accusation a osé penser qu’une jeune fille de 11 ans, qui frappe à la porte d’un commissariat, pouvait être consentante dans une relation sexuelle avec un jeune homme de 28 ans.

    Barbara, vous qui connaissez le poids des mots et le poids du viol, comment convaincre des magistrats ?

    Le hasard de mes voyages itinérants m’amènent vers vous ce soir où le monde de l’enfance a appris cette sentence.

    Violence femmes justice

    À Nantes lors du colloque au LU, lieu unique.

    Le monde des adultes n’ont-ils rien appris de vos textes ?

    Votre voix, votre vibrato, votre silhouette, n’a-t-elle pas plaidé cette cause 50 ans plus tôt ?

    D’un pèlerinage, mon voyage devient un calvaire.

    J’imaginais les visages de mon auditoire.

    Des femmes, surtout des femmes.

    Celles dont la question est restée bloquée dans son gosier.

    Va-t-elle oser la présenter ? La porter jusqu’à moi ?

    Alors, je leur ai dit la lâcheté d’un certain législateur.

    L’incapacité à protéger les victimes car le principe constitutionnel est bien celui de la présomption d’innocence.

    Comment concilier présomption d’innocence et protection des victimes.

    Après une heure d’exposé, les questions et constats sont là.

    Comment faire avancer la protection des victimes ?

    Une réponse unique: se battre ensemble.

    Barbara, j’ai aimé ta ville et les Nantais.

    Violence femmes Justice

     

Les Commentaires sont fermés