• 23
    Mar

    Mes procès de la semaine : Un ancien boulanger issoldunois accusé de viols

    https://www.avocat-steyer.fr/boulanger-issoldunois-accuse-de-viols/
    catégories blog, revue de presse
    Commentaires fermés sur Mes procès de la semaine : Un ancien boulanger issoldunois accusé de viols

    Mes procès de la semaine : Un ancien boulanger issoldunois accusé de viols

    Un ancien boulanger-pâtissier d’Issoudun est depuis hier midi devant les jurés de la Cour d’assises de l’Indre, juridiction présidée par Patrice Bresciani qui mènera les débats pendant trois jours.

    Le sexagénaire qui est dans le box est accusé de viols et agressions sexuelles à l’encontre de quatre jeunes femmes. Il a pour défenseur, Me Julio Odetti. Les parties civiles sont représentées par Me Christel Jousse qui a demandé le huis clos, Mes Maéva Duret, Céline Pouget, Béatrice Bouillaguet et Isabelle Steyer, représentante de l’association La Voix de l’enfant. L’avocat général est Éric Raygasse.

    ****

    Les débats vont particulièrement vite, se félicitaient hier des avocats des parties civiles, avant la reprise de 14 h. Des échanges à huis clos pourtant difficiles autour d’une sordide affaire de viols et agressions sexuelles à l’encontre de quatre jeunes femmes : une ancienne salariée de l’accusé, boulanger-pâtissier à Issoudun, ainsi que deux de ses nièces par alliance et l’amie d’un petit-neveu. Agressions et viols dans un cadre professionnel et familial, « perpétrés par celui qui avait su gagner la confiance de tout son entourage », confie un avocat.


    Cinq avocats des parties civiles.

    Un commerçant particulièrement inventif, reconnu de tous et à l’origine, notamment, de fèves coquines dans les galettes fourrées. Un pâtissier hors ligne qui allait totalement déraper dans son comportement vis-à-vis des jeunes femmes de son entourage. « Attitude grave » qu’allaient démontrer lors de leurs plaidoiries, les avocats des parties civiles : Mes Béatrice Bouillaguet, Céline Pouget, Dominique Lacroix, Sophie Ksentine et Christel Jousse ; ainsi que le ministère public représenté par Éric Raygasse, avocat général. En face, sur le banc de la défense, Me Julio Odetti a la lourde tâche de défendre… l’indéfendable. 


    Au terme de ces deux jours, Jean-Luc Cougny a été condamné, hier soir, à 13 ans de réclusion criminelle.

    source: La Nouvelle République  – Jean-Luc PAVOT- Journaliste, rédaction de Châteauroux

    https://www.lanouvellerepublique.fr/indre/l-ancien-boulanger-condamne-a-13-ans-de-prison

Les Commentaires sont fermés